dimanche 7 avril 2013

La paillette Lush : un symbiote sexuellement transmissible

Que les paillettes de produits Lush se transmettent à ton chat ou intègrent la structure moléculaire de ton linge de maison était déjà chose connue. Mais ces fourbes créatures - oui, les paillettes sont dotées d'une volonté propre, comme les Lego en goguette qui se calent sous tes pieds nus et vulnérables  lors d'un trekking aux gogues au milieu de la nuit - ne s'arrêtent pas là.

Alors que je m'apprêtais à roucouler un bonsoir à mon coloc-et-plus-si-affinités, je partis d'une crise de fou rire.

Une paillette.

Là.



Merde, avec mon bol, je vais m'en chopper aussi.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire